La rue sent

Posted by on décembre 6, 2011

En arrivant à Buenos Aires nous avons tout de suite senti la rue.
La rue a plein d’odeurs que l’on ne connait pas en Europe, ni en France ni à Rome ni à Prague.
Ces odeurs sont inhabituelles et difficiles à décrire, elles changent rapidement d’un coin de rue à un autre.
Les rues sont plutôt propres malgré tous les trous dans les trottoirs de certains quartiers.
Je pense (Clém) que les magasins sentent différemment à cause des produits de nettoyages, que les gens utilisent des gels douches aux parfums différents.
Quand on passe devant un « Parilla » on a une odeur de viande grillée qui n’est pas celle que nous connaissons et oui ici la godiveau est ridicule.
Pareil quand on passe devant une boulangerie ça ne sent pas le pain chaud comme en France mais plutôt la pâtisserie.
Malheureusement il y a aussi un forte pollution, les camions et bus fument beaucoup, en heure de pointe ça fait un petit brouillard au dessus des grosses avenues, le reste du temps un petit vent léger permet d’éviter de respirer les pots d’échappement du bus qui est à côté de nous. Les bâtiments ne sont pas noirs de pollution comme à Lyon.


*

*

*

When we arrived in BA we have immediatly smelled the streets.
The street has a lot of different smelles that we don’t have in Europe, nor in France, nor in Roma, neither in Praha.
These smells are unusuals and difficult to describe, the change quickly from a corner to another.
The streets are rather cleans in spite of the holes in the pavement of some neighborhoods.
Clement thinks that the shops smell diffrent different because of the cleaning products, that the people use other

kind of perfumes or deodorants.
When we walk in front of a « parilla » we smell the good smell of grilled meat which is not the usual and yes they have some pieces of meat !

Just the same when we pas in front of a bakery, it doesn’t smell like hot bread as in France but more like cakes.

Regrettably there also is a lot of pollution, trucks and buses smoke a lot, at peak time there’s fog around the big avenues, the rest of the time ther is a little wind permitting us not to breath the exhaust of the bus at your side.
The building are no darkened from pollution like at home.

Laisser un commentaire